ABC : REMONTONS LE TEMPS

Rudolf Diesel

A la fin du 19ème siècle, la Belgique faisait partie des pays les plus industrialisés grâce à ses mines de charbon, son industrie sidérurgique et son système ferroviaire. C'est dans ce contexte que le moteur de Rudolph Diesel – après avoir été présenté en Allemagne – fut fabriqué en Belgique.

Rudolf Diesel En décembre 1896, ce moteur tourna pour la première fois et cela sans bougies puisque l'allumage se faisait sous haute température après compression de l'air dans une chambre à combustion. Ce n'est que trois ans plus tard que ce moteur fut produit dans les infrastructures de la firme gantoise "Carels Brothers". Un des frères Carels, Georges, devint ainsi un ami de Rudolf Diesel. Rudolph Diesel n'était pas seulement un excellent ingénieur mais aussi un philosophe et un romantique. Il naquit le 18 mars 1858 de l'union d'un cordonnier bavarois et d'une gouvernante allemande vivant à Paris. En plus de son intérêt pour la technique, Rudolph Diesel montra très jeune un grand talent de pianiste.

Il se considérait comme un philosophe social et ambitionnait, grâce à son moteur, d'aider les travailleurs indépendants tels que les bijoutiers, les horlogers, les dentistes,.. Grâce aux royalties, il entra dans le cercle restreint des millionnaires dès avant la fin du 19ème siècle.

Il n'obtint toutefois jamais la reconnaissance de philosophe. Son livre "Solidarité", dans lequel il décrivait ce qu'il considérait être une entreprise "juste", ne se vendit qu'à 200 exemplaires. A la suite de placements financiers peu heureux, il connut la pauvreté avant de mourir. Les circonstances de sa mort demeurent mystérieuses. Le 27 septembre 1913, il prit le bateau pour participer à une Conférence à Londres. Il disparut durant la nuit et son corps ne fut jamais retrouvé. Moins d'un an plus tard, la première guerre mondiale débuta et les deux belligérants se servirent de la découverte du moteur diesel.

Suivant

Anglo Belgian Corporation s.a. fait partie du Groupe OGEPAR    |    Legal information